Déclinaisons masculines

De son Île Maurice natale à Haida Gwaii en passant par l’Amérique latine, Eileen Lohka nous convie à visiter une galerie de portraits d’hommes aux teintes sombres.

Dans des textes aux formes diverses et sous de multiples horizons, ces hommes se déclinent en paysages contrastés et sensibles. Aux prises avec les autres, c’est pourtant avec eux-mêmes qu’ils devront composer. Seuls maîtres de leur destinée, ils apparaissent tantôt cruels et tyranniques, tantôt fragiles, tendres et secrets, toujours complexes. À vous, lecteurs, de découvrir la tragique richesse de leur humanité.